Skip to main content

En bonne voie ? Un rapport de la CEE-ONU souligne la nécessité d'un engagement renforcé pour atteindre les ODD dans la région d'ici 2030

Cover SDG report for carousel

Si la région de la CEE-ONU suit les tendances actuelles, d'ici 2030, elle n'atteindra que 23 des 169 cibles des ODD. Cependant, seules 89 cibles peuvent être évaluées, tandis que pour les 80 autres, aucune évaluation ne peut être faite en raison de données insuffisantes. 

Pour 57 cibles, les progrès doivent s'accélérer si nous voulons atteindre les cibles, et pour 9 autres, la tendance actuelle doit être inversée. Telles sont les principales conclusions du rapport annuel de la CEE-ONU sur la réalisation des ODD dans la région : La région de la CEE-ONU est-elle sur la bonne voie pour 2030 ? Bilan, histoires et aperçus

« Ce rapport doit servir de signal d'alarme pour que la région accélère l'action collective ou bien elle risque d'échouer dans la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 », a averti Olga Algayerova, secrétaire exécutive de la CEE-ONU. « Avec 80 cibles sur un total de 169 qui ne peuvent pas être mesurées de manière adéquate par les statistiques officielles, il nous rappelle également l'ampleur du travail qu'il nous reste à accomplir pour mesurer la complexité du développement durable d'une manière comparable au niveau international ». 

15 organisations des Nations Unies (PNUD, FAO, FNUAP, OIM, HCR, CNUCED, ONUDI, UNICEF, ONU Femmes, OMS et CEE-ONU) et équipes nationales (ONU Kirghizstan, ONU Moldavie, ONU Serbie, ONU Turkménistan) de toute la région ont contribué à l'analyse avec des perspectives réelles sur les actions entreprises sur le terrain.  Ancrés dans les données, les aperçus de ces histoires aident à comprendre les moyens de parvenir au changement - ils offrent de l'espoir, mais certains soulignent aussi les obstacles majeurs engendrés par la pandémie de Covid-19, dont l'impact ne se reflète pas encore dans les données statistiques. 

Graphique FR SDG report

Pauvreté et accès aux services de base 

La région est en passe de réduire l'extrême pauvreté, la sous-alimentation et la malnutrition, et de fournir un accès aux services de base et à un logement adéquat. 

La durabilité de l'approvisionnement alimentaire est incertaine. Le risque d'extinction des races locales de bétail - une source importante de nutrition durable - devrait augmenter d'ici 2030 (indicateur 2.5.2). De même, les investissements publics dans la productivité et l'efficacité agricoles par rapport à la contribution du secteur agricole à l'économie (indice d'orientation agricole, indicateur 2.a.1) ont diminué entre 2000 et 2017 dans près de deux tiers des pays de la CEE-ONU disposant de données.  

Santé et bien-être 

Selon les mesures effectuées avant la pandémie, la région est en passe d'atteindre 5 des 13 cibles en matière de santé et de bien-être. 

La sécurité routière, les effets de la pollution sur la santé et la gestion des risques sanitaires se sont améliorés dans toute la région. 

Cependant, les efforts doivent être accélérés pour plus de la moitié des cibles en matière de santé et la pandémie risque de ralentir encore les progrès dans des domaines tels que la santé mentale, la toxicomanie et le développement du personnel de santé. 

Activité économique et villes 

Pour certains de ces objectifs, notamment ceux relatifs à l'énergie propre et abordable, aux villes et communautés durables, et à la consommation et la production responsables, les progrès sont en bonne voie ou pourraient être atteints en accélérant les efforts. 

Mais pour d'autres, l'évolution défavorable d'une ou plusieurs cibles signifie que les objectifs sont hors de portée, à moins que les politiques ne soient concentrées pour changer leur cours. Il s'agit notamment des cibles relatives à la productivité économique, à l'innovation et au développement des infrastructures. 

Climat et environnement 

En ce qui concerne le climat et l'environnement, la région est en bonne voie pour atteindre sept cibles. 

Si le rythme actuel des progrès peut être maintenu, il est probable que la plupart des pays de la région réduiront les subventions aux combustibles fossiles à un niveau proche de zéro d'ici 2030 (indicateur 12.c.1). L'industrie devient plus économe en énergie ; la région est en bonne voie pour atteindre les cibles concernant l'intensité en carbone du produit intérieur brut (indicateur 9.4.1).  

Cependant, la région devra accélérer ses progrès ou inverser la tendance actuelle pour atteindre d'autres cibles critiques en matière de climat et d'environnement, comme celles liées à la conservation des écosystèmes et de la biodiversité, à la gestion durable des forêts, à la résilience aux catastrophes, à la production et au traitement des déchets, et à l'utilisation durable des ressources naturelles. 

Paix et justice 

Si le recul de la corruption et le renforcement des institutions représentent des avancées positives vers des sociétés plus pacifiques et inclusives (objectif 16) d'ici 2030, l'augmentation du nombre de victimes de la traite des êtres humains (indicateur 16.2.2) doit être inversée. 

Conséquences de la pandémie de Covid-19 

La quasi-totalité des données utilisées dans l'évaluation se rapportent à la période précédant la pandémie de Covid-19. Les changements que la pandémie a infligés à la trajectoire des progrès ne peuvent pas encore être quantifiés dans cette évaluation. 

Néanmoins, les preuves recueillies depuis le début de la pandémie indiquent des impacts négatifs sur plusieurs domaines du Programme de développement durable à l’horizon 2030 où l'évaluation indique que les progrès sont insuffisants.  

Les fermetures d'écoles et les disparités dans l'accès aux ressources pour l'apprentissage en ligne sont susceptibles de ralentir ou d'inverser les progrès vers les cibles de l'éducation telles que l'égalité d'accès à l'éducation (4.5) et les résultats d'apprentissage effectifs (4.1). 

La pandémie et la crise économique qui en découle ont affecté les femmes de manière disproportionnée, tant au travail qu'à la maison, entraînant des difficultés pour les familles et augmentant la violence à l'égard des femmes et des filles (au Kirghizistan, la violence domestique a augmenté de 65 % en mars 2020 par rapport à la même période en 2019). 

Les progrès observés avant la pandémie vers un partage plus égal des soins non rémunérés et du travail domestique, ainsi que la représentation croissante des femmes aux postes de direction, risquent d'être inversés. Ces évolutions menacent de saper des décennies de progrès vers l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.  

Du côté positif, l'évaluation montre que les cibles liées à la diffusion et à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (9.c, 17.6 et 17.8) - domaine d'une importance cruciale pour le fonctionnement de l’économie et de la société dans le cadre des restrictions liées à la pandémie - semblent bien engagés dans la région de la CEE-ONU.  

Dans l'ensemble, compte tenu de la pandémie, l'évaluation fournie dans le présent rapport doit être considérée sous l'angle d'un ralentissement attendu des progrès, du moins à court terme. 

Le rôle clé des données  

Derrière ces chiffres se cache une masse de données, compilées par les pays, agrégées par la Division de la statistique des Nations unies et analysées pour ce rapport régional par la CEE-ONU. 

Le rapport 2021, qui constitue la deuxième analyse statistique annuelle des progrès accomplis dans la réalisation des ODD dans la région de la CEE-ONU, adopte une approche novatrice. Les analyses utilisent une méthodologie statistique avancée qui a été adoptée par les cinq commissions régionales des Nations Unies. L'indice de progrès anticipé examine l'évolution de la situation depuis 2000 - en accordant plus de poids aux tendances récentes qu'aux modèles plus anciens - et évalue si un indicateur est en passe d'être atteint. Si la tendance montre que l'objectif n'est pas en voie d'être atteint, l'indice estime l'ampleur de l'écart entre la direction que prend la tendance et celle qu'elle devrait prendre pour atteindre l'objectif.    

L'analyse globale produite cette année complète les informations spécifiques à chaque pays présentées dans le rapport de 2020.  

Évidemment, les moyennes régionales peuvent masquer de grandes variations entre les pays. Le tableau de bord de la CEE-ONU pour les ODD, désormais disponible en russe et en anglais, présente les dernières données pour tous les pays de la CEE-ONU et peut être utilisé pour évaluer les progrès au niveau national. 42 pays de la région diffusent les indicateurs des ODD par l'intermédiaire de plateformes nationales, parfois avec des cibles adaptées pour refléter les circonstances nationales. La CEE-ONU suit ces efforts, ainsi que les autres mesures prises par les pays pour suivre leurs propres progrès et appliquer les recommandations de la feuille de route de la Conférence des statisticiens européens sur les statistiques pour le développement durable

La lenteur des progrès au niveau régional reflète des progrès inégaux entre et au sein des pays pour de nombreuses cibles. Ces disparités entravent la progression vers de nombreuses cibles dans tous les objectifs, soulignant l'importance de la coopération régionale pour ne laisser personne de côté sur la voie de 2030. 

If you wish to subscribe to the UNECE Weekly newsletter, please send an email to:  unece_info@un.org

United Nations Economic Commission for Europe

Information Unit

Palais des Nations, 

CH-1211 Geneva 10, Switzerland

Tel.: +41 (0) 22 917 44 44

Fax: +41 (0) 22 917 05 05

Email: unece_info@un.org

Reproduction is permitted provided that the source is acknowledged.